• MHM CE1

    Retour sur l'utilisation de la méthode.....

    Aujourd’hui, petit retour sur l’utilisation dans ma classe de CE1 de la méthode. Après l’avoir découvert il y a 2 ans sur internet, je l’ai d’abord « observer de loin » pendant un an avant de la mettre en place dans la classe. Je voulais saisir tous les tenants et les aboutissants de la méthode, ainsi que sa philosophie avant de la proposer à mes élèves.

    Tout d’abord, je conseille plus que vivement de regarder la vidéo de présentation faite par Nicolas Pinel. Elle dure 1h30 mais est très importante pour comprendre la philosophie de la méthode.

    Second conseil : lire le livre de la méthode qui explique bien tous les supports utilisés et la démarche. C’est la seule partie payante de la méthode. Tout le reste (fichiers, guide pédagogique, matériel) est disponible sur le site methodeheuristique.com

    MHM CE1

     

     Je vais essayer de vous lister les points positifs et les points négatifs de la méthode. Ceci est vraiment un ressenti personnel donc il se peut que vous ne pensiez pas la même chose. N'hésitez pas à commenter en disant ce que vous en pensez !!

     

     

     

    Points positifs : Bitmoji Image

    - Le côté clé en main et très guidé est très agréable. Le guide des séances est détaillé. Le matériel et les devoirs sont listés pour chaque module. Et en même temps, ce qui me plaît beaucoup dans le guide des séances, c'est qu'il laisse une réelle liberté de mise en oeuvre. Les ateliers par exemple sont indiqués sans horaire de durée et sans modalité (autonome/dirigé) donc c'est à nous en fonction de nos élèves de structurer ces temps ! Je trouve cela bien que ce soit si adaptable. 

    Les séances de maths sont très ritualisées. Nous avons toujours les mêmes temps chaque jour : activités ritualisées, calcul mental, apprentissage. Les élèves savent donc où on en est, comment cela va se dérouler et ne sont pas perdus. En CE1 , je trouve cela très appréciable car les élèves ont vraiment besoin de ce côté routinier. 

    - Les ateliers : Je fonctionne déjà en ateliers dans d'autres matières donc je suis convaincue du bénéfice de ce mode de fonctionnement. Ils ne sont pas proposés dans chaque séance mais sont omniprésents tout au long de la méthode. Il s'agit d'ateliers de découverte, d'entraînement ou de réinvestissement (sur fiche ou en manipulation). Ils amènent dans les groupes des temps d'entraide et de tutorat qui sont agréables. Ce qui donne un plus à ces temps d'ateliers, c'est le temps pris après pour mettre en commun ce que chaque groupe a fait, vu ou appris, pour parler aussi des difficultés rencontrées dans les groupes. Je trouve cela très riche.    

    - La différenciation est facilitée. Les fiches proposées pour la méthode sont toutes disponibles en version modifiable. Cela permet de différencier aisément le travail sur fiche, notamment dans les ateliers autonomes. De plus, les règles du jeu ou nombres utilisés dans les jeux peuvent facilement être adaptés puisque les jeux sont conçus pour fonctionner sur le cycle entier. 

    - Les mini-fichiers et jeux : Je pense qu'ils sont vraiment un atout de la méthode car ils sont attrayants et vraiment bien pensés. Les élèves aiment travailler sur les mini-fichiers et sur les jeux. Ils sont vraiment simples à prendre en main et permettent un travail autonome des élèves. Il faut prévoir une fiche de route pour suivre l'avancée des travaux et des corrections sur les mini-fichiers. Un autre intérêt des mini-fichiers c'est la correction immédiate : l'enfant peut verbaliser son travail et se corriger en même temps quand on est avec lui. 

    - Les élèves aiment faire des maths ! Et là pour moi cela a vraiment été évident cette année. Ils attendent la séance de maths, sont contents d'en faire et de réussir. Le matériel est attrayant, ils aiment les ateliers, les jeux proposés. Ils font des maths sans en avoir l'impression. Et ce sentiment très positif aide les élèves à être en réussite ! 

     

    Points négatifs :Bitmoji Image

    - Il faut maîtriser le programme de l’année pour jauger de l'avancée. Avant de se lancer dans la période 1 par exemple, il faut aller lire et préparer en amont jusqu'au module 7 ou plus je pense. Il faut avoir un temps d'avance sur les élèves pour savoir où on veut les amener, ce qu'il y a après pour faire du lien et que les apprentissages fassent sens pour les élèves. Je ne comprenais pas pourquoi Nicolas Pinel déconseillait aux jeunes enseignants de se lancer dans la méthode. Maintenant je comprends. Cela fait 4 ans que j'ai des CE1 et je sais où je veux aller en fin d'année en maths. Il est très probable qu'un jeune collègue soit perdu dans le côté spiralaire de la méthode. 

    - En effet, certaines notions ne sont que survolées. Ce côté spiralaire est considéré comme négatif pour certains collègues mais la méthode est pensée pour le travail de cycle ! Ces notions seront donc reprises et revues au fil des années. Je ne pense pas que cela soit négatif : nous avons une liberté qui ne nous empêche pas de compéter avec d'autres exercices ou d'autres temps de manipulation en fonction des besoins de nos élèves !

    - Les exercices et jeux sont plutôt faciles dans les premiers modules : c'est un point négatif pour une de mes collègues. Pour moi, cela permet d'entrer rapidement dans la méthode et de s'imprégner du déroulement des séances. 

     - Il y a dans la méthode des outils que je ne referai pas ou que j'aborderai autrement. Le fichier géomètre a été difficile à prendre en main pour mes élèves. Je l'aborderai autrement l'année prochaine. Dans les mesures, j'ai construit une fichier Mesureur (disponible ici) car je trouvais qu'il manquait. 

    Est-ce que je repars l'année prochaine avec MHM ? Bitmoji Image

    Cette année a été très particulière avec la crise sanitaire ! Tout ce que j'ai fait avant le mois de mars m'a convenu. Pendant le confinement, j'ai continué un peu MHM mais j'ai fini par lâcher : trop difficile à la maison, sans matériel pour certains, parents pas à l'aise sur l'ordi,... Bref, j'ai gardé les rituels mais lâché le reste. J'ai découvert de supers collègues avaient adapté MHM de façon spectaculaire avec Genially ou des PDFs et je compte bien m'en servir l'année prochaine en classe. 

    L'année prochaine, je recommence MHM car j'y vois beaucoup de choses positives : des outils, des fichiers, des jeux, de la manipulation et une philosophie des maths qui me plaît. J'adapterai certainement car mes futurs CE1 auront pour certains passer 5 mois à la maison... Mais j'y crois et si nous croyons en nos outils, nous les faisons passer plus facilement à nos élèves !...

    A très vite. 

    Lia. 

    « TapuscritsEvaluation des compétences »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Grauwin
    Vendredi 9 Octobre 2020 à 06:53
    Bravo des tableaux de competence tres clairs qyu vont bien m aider !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :